Calandreta

La pedagogia

L’objectif de Calandreta est de transmettre la langue et culture occitanes aux enfants en leur assurant une scolarité efficace.

Les contenus suivent les instructions officielles de l’Éducation nationale. Les professeur-e-s des écoles sont formés par l’Aprene, centre de formation en occitan basé à Béziers, mais ils restent sous la responsabilité de l’Éducation nationale.

L’enseignement s’appuie sur 5 principes définis dans la charte commune aux Calandretas :

  • Sortir du monolinguisme francophone

Le projet Calandreta a choisi l’immersion précoce : toutes les activités sont réalisées en occitan et, à partir du CP, les langues occitane et française sont étudiées de façon détaillée. En 40 ans, Calandreta a développé une véritable pédagogie de l’immersion et le développement de stratégies efficaces pour l’enseignement en occitan.

  • Veiller au plurilinguisme

Le plurilinguisme mis en œuvre à Calandreta n’est pas une juxtaposition d’apprentissage de langues, et va bien plus loin qu’une activité de comparaison de langues. Il aiguise pour chacun et pour le groupe un regard nouveau sur le monde, il active une curiosité pour toutes les langues, il structure et développe la notion d’altérité.
Les enfants sont sensibilisés dès la petite section à la diversité linguistique «Musica de las lengas» ; en primaire, le projet «Familhas de lengas» permet une étude plus approfondie des correspondances entre les langues.

La communication directe entre locuteurs est l’outil le plus utilisé pour développer une réelle empathie avec les autres langues, dans le respect de l’autre.

  • Accueillir l’enfant

La classe Calandreta est une classe coopérative : adultes et enfants s’organisent pour produire. Mais la vie coopérative n’éteint pas l’irréductible singularité de chaque enfant. La diversité des statuts permet de faire éclore les capacités de chacun-e, c’est de la confrontation pacifique que naît la création.

La pédagogie est centrée sur ce qui pousse chacun à grandir, dans son comportement et dans ses apprentissages.

« Les Calandretas ne sont pas des écoles bilingues, mais trilingues : elles parlent occitan, français, mais aussi et surtout la langue de l’enfant. » …

René Laffitte (instituteur, pédagogue, compagnon de route des Calandreta)
  • Tisser avec l’environnement de l’école

La langue d’usage à l’école Calandreta est l’occitan. C’est la langue d’un territoire. Les apprentissages sont ancrés dans l’environnement des enfants. Aller voir, sortir de la classe, correspondre, partir en voyage ou en classe verte, sont indispensables pour faire vivre aux enfants et aux adultes de l’école l’expérience de l’altérité et de l’ouverture.

  • Apprendre

La méthode Freinet structure l’enseignement. Les enfants sont acteurs de leurs apprentissages et au cœur du projet éducatif.

Cette méthode prend en compte la dimension sociale de l’enfant, voué à devenir un être autonome, responsable et ouvert sur le monde. Les enfants apprennent à lire, écrire, compter et à devenir citoyens, en vivant l’altérité, la responsabilité et la liberté. La classe, le groupe, poussent chacun à s’ accomplir et à se dépasser, en respectant le rythme de chacun.

L’élève apprend grâce à l’expérimentation et non par la reproduction de ce qu’on lui inculque. Plus généralement, la classe s’organise de façon coopérative grâce à de nombreux temps d’échange collectifs : utilisation du « conseil », auto-évaluations, travail coopératif, correspondances interscolaires, organisation en ateliers…).

« Personne ne (trans)forme autrui. Personne ne se (trans)forme seul. C’est ensemble qu’on se (trans)forme.»

Paolo FREIRE